Plans d'accès | Contact | E.N.T | Université

Actualités
Réunion scientifique du LdOF

La prochaine réunion scientifique du LdOF aura lieu :
Jeudi 10 Février à 14h en salle N5

Sur l’invitation de Marie-Pierre et Françoise, Christophe Colbeau-Justin du Laboratoire de Chimie Physique, CNRS UMR 8000, Université Paris-Sud 11, nous présentera un exposé sur le thème :
Nanomatériaux photocatalytiques et procédés de dépollution de l’eau
(voir résumé ci-dessous)

NB : Une vidéo de Christophe Colbeau-Justin présentant la photocatalyse peut être visionnée ci-dessous :


Résumé :

Nanomatériaux photocatalytiques et procédés de dépollution de l’eau

Le dioxyde de titane (TiO2) présente une activité photocatalytique. Sous l’action de la lumière, sa surface est activée et peut être le siège de réactions chimiques, notamment comme l’oxydation de produits organiques.
Les propriétés photocatalytiques du TiO2 peuvent donc être utilisées dans des applications liées à l’environnement comme dans des dispositifs d’élimination de polluants organiques de l’air ou de l’eau.

La mise au point d’un procédé de dépollution de l’eau par photocatalyse, nécessite d’aborder deux grandes thématiques : le matériau photocatalytique et le réacteur de dépollution.

L’activité de recherche développée dans l’équipe TEMiC du Laboratoire de Chimie Physique a pour but l’élaboration et la caractérisation de nouveaux photocatalyseurs actifs dans le visible et leur insertion dans un réacteur de dépollution de l’eau.
Les matériaux sont obtenus, soit en modifiant la surface d’échantillons de TiO2 par différents dopages et dépôts contrôlés de nanoparticules métalliques (métaux nobles, fer…) obtenus par radiolyse de complexes métalliques, soit en préparant des nouveaux systèmes composites TiO2 – polyoxométallates (POM).
Les propriétés électroniques des photocatalyseurs sont caractérisées par Time Resolved Microwave Conductivity (TRMC), méthode "sans contact", résolue dans le temps, basée sur la mesure de la variation induite par illumination laser de la puissance des micro-ondes réfléchies par l’échantillon. Les propriétés photocatalytiques des échantillons sont suivies par photodégradation de polluants organiques modèles.
Un réacteur compact de dépollution de l’eau, annulaire, utilisant du TiO2 immobilisé est développé au LCP. L’influence sur la cinétique de dégradation de paramètres tels que l’activité, l’irradiation et l’immobilisation du photocatalyseur, les flux et concentration d’eau polluée et d’oxygène, le refroidissement et la protection de la lampe et du circuit électrique, la géométrie du réacteur est étudiée.

Publié le 10 février 2011 - Modifié le 10 février 2011

Université du Maine - Faculté des Sciences et techniques
Avenue Olivier Messiaen - 72085 Le Mans Cedex 9 (France)
Tel direction : 02-43-83-32-01
Tel scolarité : 02-43-83-32-07
[ Envoyer un message ]

Vous connecter